C’est un soir dans un vieux pub anglais du cœur de Londres, en mars 2017 que Marine a accepté de me suivre dans cette idée folle de la création d’un tiers lieu à Saint-Malo. Je me souviendrai toujours de cette soirée, de ses paroles « je te suis, quand je rentre à Saint-Malo, on créé ensemble cette entreprise ». Tout est partie de là.

Cette simple idée qui avait germé dans ma tête, dont je ne me sentais pas légitime de mettre en place seule (nous reviendrons plus tard sur la question de la légitimité, vaste sujet !), allait bouleverser nos vies.

Pendant des mois, nous avons écrit, écrit, écrit, écrit… jusqu’à épuisement. Des idées toutes plus folles les unes que les autres. Certaines idées n’étaient pas réalisables, n’étaient pas cohérentes mais ce n’était pas grave. Rien ne nous faisait peur ensemble. Nous n’allions pas créer qu’un simple espace de coworking, mais un lieu de vie, un lieu d’échanges et de rencontres. Un lieu qui allait dynamiser l’économie malouine, un lieu central.

Au début, c’était NOTRE projet. Rares étaient les personnes au courant. Comme tout porteur de projet qui souhaite créer son entreprise, nous avions peur du pessimisme de notre entourage, et étions atteintes du syndrome de l’imposteur. Nous entendions déjà nos amis ou notre famille nous dire « mais quelle idée de quitter un CDI ? L’entrepreneuriat, vous êtes folles ? Ça ne va jamais marcher ! Et comment allez-vous faire pour vivre ? »…

Contre toute attente, nous avons eu un soutien général : de la bienveillance, des échanges constructifs, de l’aide, de la mise en relations… Nos amis et notre famille nous ont soutenues !

Pour ne pas perdre en crédibilité, et parce que nous avons dorénavant le soutien de notre entourage, nous avons décidé de ne rien lâcher, et d’aller jusqu’au bout. Est alors venu le moment de trouver un nom à notre bébé. C’est toujours compliqué de trouver un nom à son entreprise. En fait, ça concrétise réellement le projet. Nous avons de nouveau noircit des carnets d’idées. Nous voulions trouver quelque chose en cohérence avec St Malo, l’histoire des corsaires, des femmes indépendantes, fortes.

Il existe de nombreuses étapes dans la création d’entreprise. Se rapprocher de la CCI, trouver les financements, le notaire, le local, écrire les statuts juridiques, définir le type de société, créer le site internet… Toutes ces étapes, je les décrirai sur le blog.

Ici, vous trouverez tous les évènements qui auront lieu au sein de Freebøoter Republic : des conférences, des interviews d’entrepreneurs, des showrooms, des meet-up, des ateliers créatifs… le premier événement n’est pas des moindres : l’ouverture de Freebøoter Republic.

Tout se concrétise enfin. Rendez-vous dès 8h, lundi 4 novembre au 1, rue Hamon à Saint-Malo. #lafreebooterlife #letravailquiinspire